ACTUALITÉS

Le RGPAQ accueille favorablement l’avis du Conseil supérieur de l’éducation sur la littératie des adultes
18 septembre 2013

Le Regroupement des groupes populaires en alphabétisation du Québec (RGPAQ) accueille favorablement les recommandations présentées dans l’avis que le Conseil supérieur de l’éducation a rendu public hier intitulé : Un engagement collectif pour maintenir et rehausser les compétences en littératie des adultes. Au nom de ses 80 groupes membres, le RGPAQ répond également présent à l’appel à la mobilisation du Conseil autour de cette importante question.

 

« Lancée en septembre 2011, la campagne du RGPAQ « Ensemble contre l’analphabétisme - dossier urgent et prioritaire », invitait déjà à une vaste mobilisation de tous les acteurs concernés de la société ainsi que de l’État québécois en faveur de la lutte contre l’analphabétisme » indique Solange Tougas, présidente du RGPAQ. Cette campagne met de l’avant la nécessité pour le gouvernement québécois de faire de la lutte contre l’analphabétisme une priorité nationale en se dotant d’une stratégie élaborée et mise en œuvre en partenariat avec les acteurs du milieu.

 

Au cours de cette campagne, le RGPAQ a aussi fait valoir les besoins criants tant au niveau du soutien à donner aux adultes en démarche d’alphabétisation qu’au niveau des ressources supplémentaires à allouer aux groupes populaires en alphabétisation. « En ce sens, nous sommes très heureux de voir que le Conseil recommande à la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport d’assurer à court terme la consolidation financière du réseau actuel des organismes d’action communautaire autonome en alphabétisation » ajoute madame Tougas.

 

Au cœur d’une stratégie nationale de lutte contre l’analphabétisme, doivent se retrouver des actions structurantes pour le rehaussement et le maintien des compétences des adultes en littératie. Toutefois, le RGPAQ maintient que pour lutter réellement et définitivement contre l’analphabétisme, le gouvernement du Québec doit se donner une vision globale et cohérente du problème de l’analphabétisme, de ses liens notamment avec la pauvreté et le décrochage scolaire. Une telle stratégie doit agir sur les causes structurelles de l’analphabétisme et inclure, par conséquent, des mesures concrètes de lutte contre la pauvreté et de prévention de l’analphabétisme dès la petite enfance et tout au long du parcours scolaire initial.

 

Le RGPAQ convie donc la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, madame Marie Malavoy, à donner suite le plus rapidement possible aux conclusions et aux recommandations du Conseil supérieur de l’éducation, et ainsi, enfin faire de la lutte contre l’analphabétisme une réelle priorité nationale.  

 

Pour télécharger une copie de l’avis, en version complète ou abrégée, rendez-vous à l’adresse suivante : http://www.cse.gouv.qc.ca/FR/Publications/index.html


Retour à la section Actualités.

ACCUEIL    CONTACT   

LogoRGPAQ

Développé par Création Wizard inc.