TÉMOIGNAGES

TÉMOIGNAGES VIDÉOS

Les témoignages que vous allez voir ont été écrits et enregistrés par des participantEs de La CLÉ d’Alma. Ceux-ci vous feront connaître divers problèmes vécus dus à leurs difficultés en lien avec la lecture et l'écriture. Nous sommes donc très fiers de vous les présenter.

Réalités des personnes peu alphabétisées.

    

 

 

---------------------------------

TÉMOIGNAGES ÉCRITS

Voici le témoignage de Mme Maryse Boucher de Montréal. Nous avons reçu son appui le 13 avril 2012.

L'éducation, c'est l'avenir d'un peuple. L'alphabétisation est à la base de l'éducation. Avez-vous déjà imaginé à quel point le quotidien d'une personne analphabète peut être complexe? Les déplacements, les courses, la recherche d'un logement... les petits gestes quotidiens demandent, pour ces personnes, une débrouillardise et un courage exemplaire. Les personnes analphabètes vivent souvent, malgré eux, au crochet de la société. Une réelle volonté de contrer ce fléau pourrait, indubitablement, réduire le chômage et les inégalités sociales. Qu'il y ait encore des québécois(es) qui ne savent pas lire et écrire en 2012 est inacceptable. Un plan d'action contre l'analphabétisme est essentiel! Qu'attendez-vous?

Voici le témoignage de Mme Sophie Grignon de Saint-Laurent-de-l´Île-d´Orléans. Nous avons reçu son appui le 23 février 2012. 

Moultes fois j'ai eu le privilège d'être en contact complice avec des personnes analphabètes. Quel "gaspillage" pour une société de se priver de la contribution humaine d'une trop grande partie de la population. Cette société qui discrédite et marginalise (par son fonctionnement) les personnes analphabètes se doit, à tout le moins, d'appuyer les organismes qui travaillent à redonner aux personnes analphabètes un statut de citoyen à part entière. La suite étant que nos institutions de tous niveaux travaillent de façon concertée et inclusive à donner les outils à tous et toutes afin qu'ils et elles puissent se construire et participer à construire une communauté éclairée et solidaire.

Voici le témoignage de M. Romain Lepage, de Rimouski. Il nous a envoyé son appui le 8 février 2012 :

Je trouve qu'il est grand temps que les deux paliers gouvernementaux s'assoient et prennent le temps de regarder autour d'eux tout ses gens qui sont prêt à retrousser leurs manches afin d'apprendre à lire, compter ainsi que les fonctionnment d'un ordinateur appareil rendu indispensable pour faire soit des recherches d'emploi, postuler pour un emploi ou bien encore remplir des formulaires et surtout utilisation sur le marché du travail qui est devenu de plus en plus indispensable dans différentes entreprises ou industrie. Je suis fières de ce que j'accomplie chaque jour avec des personnes qui veulent apprendre, s'informer et gagner leur vie. c'est pourquoi que OUI,j'appuie le RGPAQ afin que les deux paliers gouvernementaux leurs viennent en aide en les soutenants financièrement et cela permettra à Formation Clef Mitis-Neigette et aux 80 autres groupes du Québec de se mobiliser et d'agir ensemble contre L'ANALPHABÉTISME et en plus leur permettra de venir en aide au personnes les plus démunis de notre société Québécoise qui veulent vraiment apprendre et s'en sortir.

---------------------

Voici le journal de La Maison des mots des Basses-Laurentides à Sainte-Thérèse consacré à notre campagne "Ensemble contre l'analphabétisme - Dossier urgent et prioritaire". Vous pourrez y lire, entre autres, des témoignages de participantEs.

---------------------

Voici un témoignage reçu de la part de Marie-Claude Pellerin, animatrice à l'organisme Atout-Lire à Québec. Elle nous a envoyé un commentaire tellement long mais tellement pertinent pour notre liste d'appui que nous avons jugé qu'il était primordial de l'avoir ici, dans son intégralité!

J'appuie la campagne Ensemble contre l'analphabétisme.

Des gens de ma famille ont fait face à des difficultés liées à l'analphabétisme soit des difficultés à intégrer le marché du travail, des difficultés à connaître et à défendre leurs droits, des difficultés à aider leurs enfants dans leur cheminement scolaire et des problèmes d'estime de soi.

Dans mon travail en alphabétisation, chaque jour, je côtoie des gens qui sont motivés pour apprendre, qui veulent se développer et contribuer à la société, qui veulent être reconnus avec leurs forces et leurs faiblesses et qui ont besoin d'être soutenus dans leur démarche d'alphabétisation.

Il faut mieux financer les groupes pour améliorer l'offre de services et assurer la stabilité et la longévité des projets. Il faut soutenir les gens qui viennent apprendre et s'impliquer en leur offrant de l'aide financière pour le transport et le gardiennage. Ces gens ont le courage de passer à l'action, ils s'impliquent dans leur groupe et leurs apprentissages leur permettent de contribuer à la société, à leur milieu de vie. C'est une richesse collective à cultiver et à encourager ! 

---------------------

Le 8 septembre dernier, le centre d’alphabétisation de Villeray LA JARNIGOINE accueillait d'autres groupes populaires d’alphabétisation de Montréal pour célébrer la Journée internationale de l’alphabétisation.

Pour l’occasion, cinq de leurs participants ont livré des témoignages devant la centaine de personnes réunies. Voici ce qu’ils avaient à dire :


ACCUEIL    CONTACT   

LogoRGPAQ

Développé par Création Wizard inc.